Parlons Contraception

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, nous allons parler contraception ! Parce que c’est un sujet tabou pour certains, un univers inconnu pour d’autres… parce que pour beaucoup de femmes, c’est un geste quotidien, une contrainte, une chose banale ou une libération… Nous avons, et nous aurons toutes une histoire différente vis à vis de la contraception ! Ce post n’est pas là pour vous dire que choisir. Chaque corps réagit différemment. Mes bonnes et mauvaises expériences ne seront peut-être pas les vôtres. Ne l’oubliez pas ! Je ne suis pas médecin. Simplement une jeune femme qui vous parle de contraception. Et vous ? N’hésitez pas à me raconter vos expériences par commentaires !

La contraception et moi, ce n’est malheureusement pas une belle histoire d’amour ou tout se déroule à merveille. J’ai commencé à me pencher sur le sujet vers 17 ans, alors que j’avais une relation sérieuse, qui durait depuis un bon moment. Ayant été élevée dans une famille très ouverte sur le sujet, j’étais assez bien informée et j’ai donc pris la décision d’avoir un stérilet (aussi appelé Dispositif Intra-Utérin). Pourquoi ? L’idée de devoir prendre un cachet tous les jours à la même heure sans l’oublier me paraissait impossible (de plus, je n’arrive à avaler aucun médicament, et ça, depuis des années!). Je voulais une contraception pour profiter librement de ma vie sexuelle avec mon conjoint, et ne pas avoir à sans cesser y penser. Un contraceptif qui ne demandait qu’à être vérifié au bout de trois mois, et qui était efficace au minimum pour trois ans, cela me semblait parfait. Et ça l’était ! Le stérilet au cuivre n’a rien changé dans mon corps. Mon cycle menstruel était toujours le même. Contrairement au stérilet hormonal (qui agit sensiblement comme une pilule) , celui-ci n’a eu aucun impact sur mon poids, mon acné, mon caractère… C’était parfait !

Aucune contraception n’est efficace à 100%, et j’ai eu la malchance de tomber enceinte au bout d’un an de stérilet. Mais ceci est une autre histoire que j’aborderai plus tard. Il me fallait donc un nouveau moyen de contraception, et vite ! Ma gynécologue ne souhaitant pas que je me fasse poser un second stérilet de suite, j’ai été obligée de me pencher sur d’autres méthodes. J’ai donc successivement essayé la pilule (durant deux mois), deux nouveaux stérilets (qui n’ont malheureusement pas voulu s’accrocher comme il faut, et qu’il a fallu m’enlever au bout de trois mois) , un implant contraceptif (pendant 11 mois) et puis un anneau vaginal (que j’ai gardé environ 1 an et demi, presque 2 ans.) . L’implant est un petit tube pas plus gros qu’une allumette, qu’on insère sous le bras. C’est indolore. On le garde trois ans, et il diffuse des hormones (un peu comme la pilule). L’anneau vaginal est un anneau souple, que l’on insère dans le vagin. On le laisse trois semaines, on l’enlève une semaine, et on le remet. Lui aussi diffuse des hormones, et une fois en place, on ne le sent absolument pas. (Et il est indolore également durant la pénétration – pour les deux partenaires.) On peut donc dire que j’ai tout testé ! Je n’ai supporté ni la pilule ni l’implant . J’ai eu le droit à tous les pires effets secondaires (spotting tous les jours pendant 11 mois, cheveux qui graissent très très vite, prise de poids, absence de libido et déprime…) Mais l’on m’avait soutenu qu’il fallait 6 à 9 mois pour que le corps s’habitue aux hormones de l’implant , alors j’ai tenu bon. Je me suis retrouvée à être en anémie toutes les semaines (ce qui n’arrange rien au mauvais caractère!) et j’ai demandé à mon médecin de me l’ôter. Je suis donc passée à l’anneau vaginal. C’est étonnamment la contraception hormonale que j’ai la mieux supportée. Je la préfère à l’implant. J’ai eu une grosse prise de poids durant les six premiers mois (j’ai du changer absolument toute ma garde-robe car j’ai pris deux tailles de poitrine, et une taille de hanche). Néanmoins, ces hormones là ne jouaient plus sur mon humeur, ni sur ma peau. Mes cheveux étaient redevenus normaux, et je n’avais plus de boutons d’acnés improbables. Mais ce n’est pas parce que mon corps la tolérait que je souhaitais faire de l’anneau mon unique contraception pour le reste de ma vie. Cela ne regarde que moi, mais je souhaite une vie la plus saine possible, et donc, idéalement sans hormones. Je projette d’avoir des enfants, d’ici quelques années, ce qui me ferme la porte des contraceptions définitives. J’ai donc gardé cet anneau, tout en faisant des recherches : sur les contraceptions masculines, sur leur taux de fiabilité, et surtout leur accessibilité. Et ce n’est pas une mince affaire ! Fort heureusement, en janvier 2020 je suis tombée sur une sage-femme qui a accepté de retenter la pose d’un stérilet au cuivre. Je suis donc de nouveau sous cette contraception géniale qui ne bouleverse aucunement mon quotidien. Néanmoins je suis suivie de près , et je passe des échographies tous les 2 mois pour vérifier qu’il est bien en place, car je suis à ses yeux « une jeune femme à risque » concernant une éventuelle grossesse extra-utérine. L’histoire n’est donc pas finie !

Et toi, quel est ton rapport à la contraception ?

Pour aller plus loin …

Vous le savez peut-être, je fais partie d’un blog communautaire, (Lien vers le blog ici) . Nous sommes huit , venant d’horizons différents, d’âges différents, pour vous parler de tout, sans pression. La contraception est vraiment un sujet qui me tient à cœur. C’est pourquoi j’ai proposé aux filles d’en parler : de raconter nos anecdotes, de vous expliquer nos choix de contraception, nos ressentis, nos essais, nos questions… Retrouvez donc mon avis et le leurs ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :