Chroniques Express #1 : il y a de l’amour dans l’air…

Bonjour ! Aujourd’hui, on inaugure une nouvelle catégorie sur le blog ; les chroniques express ! Vous pourrez y retrouver des articles contenant deux ou trois avis sur des lectures récentes. Pour plus de cohésion, j’ai regroupé les livres ayant des thèmes communs, des similitudes, etc… En somme, les « Chroniques Express » c’est un condensé d’idées à lire ! N’hésitez pas à me dire si ce format vous plaît…ou pas !

Pour ce premier jet, je souhaitais vous présenter deux livres, que j’ai beaucoup aimés. Leur point commun ? L’Amour. Avec un grand A. Sous toutes ses formes.

Amère ~ Angélique Maurin

Ok….Que dire ? Je viens de le terminer, et je suis soufflée. Touchée.
J’ai lu le dernier quart du livre le ventre noué, presque d’une traite.
Mon sentiment final est que j’ai vraiment apprécié ce livre.
J’ai plusieurs fois changé d’avis lors de ma lecture. Les premiers chapitres m’ont un peu déroutée : l’écriture est belle, mais le vocabulaire est assez recherché. J’ai parfois buté sur des phrases longues, qui m’ont paru compliquées. C’est une lecture qui demande de l’attention, non pour saisir toutes les subtilités d’un nouveau monde (comme c’est souvent le cas dans la Fantasy par exemple), mais pour saisir l’importance des sentiments et la puissance des émotions ressenties par les divers personnages. Personnages multiples et complexes, que je n’ai pas appréciés du premier coup d’ailleurs !
Mais l’avancée dans le livre nous les fait connaître mieux, les comprendre…même les apprécier !
Une fois que l’on a saisi que l’histoire allait se dévoiler à nous petit à petit, à travers les différents points de vues, on est happé. On se surprend à aimer avec la même intensité qu’ Edmée, à partager le désespoir de Sophie, à se laisser emporter comme Paul, haïr comme Diane, vivre et espérer, comme beaucoup d’autres….Et plus les pages défilaient, plus j’avais envie de tout savoir, de suivre leurs destins, de connaître leurs choix, de comprendre pourquoi. Je redoutais l’impact de leurs décisions, les retrouvailles, les séparations, les rencontres…
Bref, j’ai vécu.
J’ai vécu à travers eux, avec eux. J’ai été transpercée par milles émotions contradictoires. J’ai détesté des personnages, pour les aimer la page d’après. Jusqu’à la dernière phrase, l’auteure a su m’emporter avec elle(S !) et je l’en remercie.

Résumé :

Amère est une histoire de femmes. De femmes intenses et passionnées jusqu’à l’obsession.
Diane et Edmée ne sont pas les seules protagonistes de ce roman, mais leurs personnalités troubles, sans concessions, tour à tour émouvantes ou détestables le construisent. Contraires, opposées, ces deux héroïnes dramatiques n’ont en apparence rien d’autre en commun que cette filiation effective qu’elles refusent toutes deux avec tant de force. Et pourtant…
Pourtant leurs destins vont irrémédiablement se croiser, se mêler, dans une valse douloureuse et cruelle où les amours de leurs vies ne seront que d’adorables et d’adorés pantins.

Donne-moi ta main, prends la mienne ~ Fanny Vandermeersch

Je l’ai dévoré en moins d’une journée.
L’écriture de l’auteure est vraiment très agréable, sans accrocs, (malgré 4 ou 5 petites erreurs de tournures de phrases , rien de bien méchant) . Dès le deuxième chapitre, j’étais happée. Je voulais avancer, je voulais savoir.
Le livre est entrecoupé de retours en arrière, où l’on en apprend plus sur le passé d’Isabelle, et ça aussi c’est un point fort. Ces passages sont bien placés, ils rythment le récit.
Les personnages sont vraiment touchants, et « complets ». Même si le roman n’est pas très long (150 pages) l’auteure arrive à nous en dire assez sur chacun d’eux pour que l’on ait l’impression de les connaître assez pour les comprendre. Et là, je dis bravo, car c’est souvent quelque chose qui me manque dans les romans courts : le développement des personnages (surtout secondaires).
Après avoir refermé le livre on veut en savoir plus, non pas parce que l’on manque d’informations ; on ne veut simplement plus quitter tous les protagonistes, parcourir encore un bout de chemin avec eux…
Cette lecture m’a émue. J’ai eu les larmes aux yeux pas mal de fois. J’ai adoré Loen, Isabelle, mais aussi Patrick, Anaëlle, Colin…
Le récit m’a donné des envies de grand air, de balades à cheval, de calme.
Je suis vraiment ravie d’avoir découvert ce livre.

Résumé :

Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas. Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie. Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille eu sursaut. Comment s’en débarrasser ? Et si son passé était la clef ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :