La Lumière sur l’étrange vieille femme moche ~ Francis Thierry Boulanger

Une couverture alléchante, un titre drôle et intriguant, un petit livre haut en couleur proposé en Service Presse… Je ne pouvais que dire oui !

L’avis du Lutin :

Par où commencer pour parler de ce livre ? C’est un peu compliqué. Gardez en tête que j’ai bien aimé l’histoire, même si cette chronique va détailler un certain nombre de points « négatifs » que j’ai pu trouver. (Et des points positifs aussi, pas de panique !) Comme d’habitude, cela n’engage que moi, et j’ai vu d’autres avis sur ce même livre qui étaient tout à fait positifs. Tout ne peut pas plaire à tout le monde, et cela ne reste que mon ressenti personnel ! 🙂

Si vous avez lu le résumé, vous devez vous en douter ; cette histoire paraît un peu folle, et cette étrange vieille femme moche très intrigante. Et c’est le cas ! L’auteur nous offre ici une petite histoire assez drôle, un peu tirée par les cheveux, mais qui fonctionne. Gros point positif pour la multitude de personnages très différents que l’on arrive très vite à aimer ou détester, et qui apportent réellement quelque chose au récit. Et ça, c’est une chose que j’ai vraiment appréciée dans l’histoire : Rien n’est sans conséquence et l’avenir de notre personnage principal (Pierre) dépend des actions de tous les autres protagonistes qui eux aussi, ont vu leurs vies influencées par les choix des uns et des autres… Chaque décision, chaque parole, tout est lié, tout a son importance pour mieux comprendre la vie de Pierre. Il y a donc beaucoup d’événements, pas mal d’action et de retournements de situations…

… Même un peu trop. L’auteur nous parle de beaucoup de choses, et nous dresse une histoire avec énormément de personnages en très peu de pages (moins de 100) ! Tout paraît donc un peu étrange, car trop rapide, mais tout est relaté comme si les événements étaient les plus naturels du monde. A chaque fois, j’aurais aimé avoir quelques lignes de plus, qui replacent le contexte, qui nous expliquent un peu plus clairement qui est ce nouveau personnage, et pourquoi fait-il ces choix… Car d’un paragraphe à l’autre, on peut changer d’époque de personnage, de lieu, et parfois ce n’est pas tout de suite évident de faire le lien avec la vie de Pierre. L’histoire dans son ensemble peut donc paraître un peu étrange, presque irrationnelle.

Outre la vitesse du récit et le fait qu’il aurait mérité d’être étoffé, que l’auteur aurait pu prendre son temps avec un plus gros livre, c’est le style d’écriture qui m’a un peu dérangé. Il est assez déroutant : des phrases courtes qui s’enchaînent sans « pause », un texte qui à première vue est peu aéré. Des informations très différentes d’une phrase à l’autre, sans paragraphe ou alinéa qui nous permettraient de bien suivre et de « séparer les idées » . J’ai aussi trouvé quelques répétitions de mots d’une ligne à l’autre qui alourdissent le récit , quand un synonyme aurait pu être employé sans changer le moins du monde le sens de la phrase (je ne parle bien sûr pas ici de la répétition du titre, qui elle, n’est absolument pas dérangeante !).

Et au final, même si l’histoire se lit vite et que les personnages sont plutôt attachants… l’auteur ne répond pas clairement à LA grande question du récit, ce que j’ai trouvé un peu dommage. Ce personnage qui semblait avoir tant d’importance est au final oublié dans les derniers chapitres, et chacun peut en penser ce qu’il veut…c’est un peu dommage. J’aurais apprécié que l’auteur nous livre clairement son interprétation de cette étrange vieille femme moche. En bref, une histoire sympa, de bonnes idées, mais un récit trop court à mon goût !

L’auteur a fait un petit trailer sur youtube : le voici !

Et voici le lien vers le site internet de l’auteur : ici .

Résumé :

Cet homme, utilisant tous ses bons de remboursement que vous avez rencontré au moins une fois, au supermarché, alors que vous étiez pressé. Vous êtes-vous demandé, qui il était ?
Notre héros, Pierre, est une de ces victimes du consumérisme, toujours à l’affût d’offres de remboursement.
Mais rien ne serait arrivé, sans l’intervention de l’étrange vieille, femme moche.
Ce roman, raconte l’histoire, souvent aux frontières du réel, d’un génie arpentant les rayons d’une supérette. Sur un ton humoristique, en passant de l’ombre à la lumière, on découvre comment toute la mécanique autour de Pierre et de l’étrange vieille femme moche, fonctionne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :