Simon vs. The Homo Sapiens Agenda ~ Becky Albertalli

Le mois d’Avril m’a ouvert les yeux : mon niveau d’anglais n’est pas si catastrophique que je le pensais ! Et maintenant, plus rien ne m’arrête ; je me suis commandée plusieurs livres en VO ! Voici ma seconde lecture en anglais !

Simon vs. the homo sapiens agenda de Becky Albertalli

Résumé :

Sixteen-year-old and not-so-openly gay Simon Spier prefers to save his drama for the school musical. But when an email falls into the wrongs hands, his secret is at risk of being thrust into the spotlight. Now Simon is actually being blackmailed : If he doesn’t play wingman for class clown Martin, his sexual identity will become everyone’s business. Worse, the privacy of Blue, the pen name of the boy he’s been emailing with, will be jeopardized. As his email correspondence with Blue grows more filtratious every day, Simon’s junior year has suddenly gotten all kinds of complicated. Simon has to find a way to step out of his comfort zone before he’s pushed out – without alienating his friends, compromising himself, or fumbling a shot at happiness with the most confusing, adorable guy he’s never met.

L’avis du Lutin :

Ce livre, vous le connaissez sûrement en français, ou grâce au film « Love, Simon » . J’avais vu le film l’année dernière, il m’avait bien plu, alors quand j’ai cherché une nouvelle lecture en VO, je me suis dis ; pourquoi pas ? Je ne me sens pas encore à l’aise en anglais pour lire de la Fantasy. J’ai donc continué sur ma lancée des romans anglais contemporains, et j’ai choisi celui-ci.

Les chapitres alternes entre du récit, et les échanges d’e-mails entre Blue et Simon. J’ai adoré lire leurs échanges, même dans une langue étrangère, je ressentais toute la tension entre les deux jeunes hommes, ce flirt qui se transforme petit à petit en quelque chose de bien plus fort. Ces échanges courts, dans un langage « de tous les jours », c’était facile à comprendre, et ça m’a permis de ne pas baisser les bras face aux phrases du récit que je ne comprenais pas. Car ce livre était déjà un poil plus compliqué que Five Feet Apart, de par son vocabulaire plus varié, et plus inconnu !

Il y a un autre point que j’ai apprécié : la comparaison vis à vis du film. Le film est assez fidèle au livre, du moins dans les grandes lignes. Mais si le film s’arrête sur la découverte de Blue, le livre va plus loin, et relate leur relation dans les mois qui suivent. Et j’ai trouvé ça super ! J’aurai aimé que le film se termine comme le livre, hé hé.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, et même si j’ai mis un mois entier à lire 300 pages, je suis plus motivée que jamais pour en lire un troisième !

Résumé en français :

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 
1/ Ils fréquentent le même lycée. 
2/ Blue est irrésistible. 
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) 
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

3 commentaires sur “Simon vs. The Homo Sapiens Agenda ~ Becky Albertalli

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :