Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons ~ Martin Page

Qui ne connaît pas les éditions  » L’école des loisirs » ?! Cette maison d’édition m’a accompagnée toute mon enfance ! Le déménagement de mes parents à été l’occasion de replonger le nez dans toutes ces histoires reçues au fil des ans. Et certaines sont vraiment des petites merveilles ! Comme celle-ci…

Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons ; de Martin Page

Résumé :

L’autre jour, à la bibliothèque, la vie de Martin a basculé. Dans un souffle comme une caresse, Marie lui a dit qu’elle l’aimait. Qu’elle voulait sortir avec lui. Elle, Marie, la fille qui rend le monde plus monde et le cœur dément. Avec lui, Martin. Forcément, Martin est tombé amoureux. Tout pouvait être oublié, le futur sans espoir et la mort de sa mère, les excentricités de son père et la survie au collège, et même le prochain enterrement-barbecue de son chien. Martin a dit oui, oui et encore oui. Cela a duré soixante minutes. Puis, Martin et Marie sont redevenus de simples amis. Parce que Marie s’était trompée. Parce que l’amour ne s’explique pas. Parce que l’existence est une saleté de terrain vague dépeuplé. Parce que le cœur de Martin est un gruyère rempli de fantômes et de dragons. Parce que quoi ? Le chagrin d’amour a des réponses étrangères à la raison. Cela tombe bien, Martin a énormément de cœur et d’imagination.

L’avis du Lutin :

Soyons honnêtes : avec un titre pareil, on s’attends à de la fantasy, ou au moins à une touche de magie ! Et bien, pas du tout. Mais ce livre est un petit bijou, qui devrait passer entre les mains de tous les jeunes, ados, adultes, de tout ceux qui grandissent et se sentent un peu perdus.
C’est un court roman (à peine 61 pages) plein de sensibilité, remplis d’amour, de doute et d’amitié. Martin et ses amis sont touchants, et nous embarquent avec eux dans la vie parfois bien dure du collège. L’écriture est simple, agréable.
D’ailleurs, l’auteur m’a informé qu’il existait une suite à ce livre, je vais me mettre en quête de le trouver, et bien sûr, de vous en parler !

Si vous voulez découvrir ses autres livres et discuter avec l’auteur, le lien vers sa page Instagram est : ici !

 » J’aurais voulu la détester, trouver des raisons de penser du mal d’elle. Parce que cela m’aurait aidé à ne plus l’aimer. Mais elle a été Marie, égale à elle-même, intelligente et sensible. Alors que je m’apprêtais à lui annoncer que je voulais prendre de la distance le temps que mon cœur cicatrise (jamais), elle m’a devancé.  » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :